Délicieux et bon pour la santé

Kaki / カキ, c’est un mot japonais. Logique, car il s’agit du fruit du plaqueminier du Japon (Diospyros kaki). Très commun en Asie et en Italie il est peu connu ici en France. Ce fruit venu du Japon et de Chine est pourtant à découvrir d’urgence :p . En effet, outre son bon gout sucré on prête depuis longtemps au kaki des vertus médicinales.

Du cancer à la santé dentaire, de la beauté de la peau à l’équilibre du métabolisme, il a de nombreux avantages pour le corps et il est une source de guérison naturelle de nombreuses maladies.

  • Il est riche en vitamine A et en glucides. Il est bon pour les troubles du système cardio-vasculaire et digestif.
  • Il renforce le système immunitaire. Il est bon pour les maladies du système digestif.
  • Il a des propriétés qui font baisser le cholestérol et la pression artérielle
  • Il est avantageux dans le traitement des infections intestinales.
  • Il a une place importante dans la prévention du cancer car il est riche en antioxydants.
  • Grace à ses nombreuses vitamines A B et C, le Kaki est bon pour surmonter la faiblesse, l’anémie, et donc certaines carences en vitamines.
  • Riche en bêta-carotène et en vitamine A, il entretien et répare les tissus de la peau, il est important pour la formation et le développement de nouvelles cellules.
  • Le jus de son fruit cru est utile dans le traitement de l’hypertension.
  • Il est plutôt bien pourvu en minéraux : la teneur totale avoisine 700 mg aux 100 g. Le potassium domine, avec une teneur de l’ordre de 170 mg. On y trouve aussi du calcium (21 mg), du phosphore (20 mg), et de petites quantités de magnésium et de sodium, ainsi que des oligo-éléments variés (fer, cuivre, zinc, manganèse…).
  • Véritable concentré d’apports nutritionnels, le kaki est idéal pour stimuler le transit intestinal, se sentir bien dans son corps et faire le plein de tonus.

Comment manger un kaki? Choisissez le bien mûr et de couleur orange. Nettoyez la peau sous l’eau si vous voulez la manger. Retirez les feuilles et couper le comme vous le souhaitez, en quartiers en lamelles…  S’il est trop mûr vous pouvez aussi le manger avec une petite cuillère. Il peut être utilisé dans de nombreuses recettes autant sucrées que salées!

Publicités